Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LA VENUE D'HELENE HAEGEL

Publié le par DOMI

Article-Helene-Dodo-Trail

Ce lundi 30 juillet 2012 n'est pas un lundi comme les autres...En effet, HELENE HAEGEL de passage à Roquefort est venue se joindre à nous pour courir cet entraînement en colline que nous aimons tant et nous étions tous ravis de cette belle visite.

 

Elle nous arrive de l'Ile de la Réunion où elle réside désormais, auréolée de gloire puisqu'elle vient de remporter haut la main puisque près d'1h50 d'avance sur la seconde féminine, l'édition du DODO TRAIL à l'Ile Maurice.

 

Cette épreuve de 52kms avec un dénivelé positif de 3500m, des descentes de folie et des montées terribles notamment avec la Tourelle, véritable ascension a été vaincue par ce petit bout de femme, toujours souriante qui a franchi la ligne d'arrivée en 8h04, 1ère Féminine et 23ème au scratch, après un départ en pleine nuit et une frontale qui ne fonctionnait pas....

 

HELENE est restée intouchable tout au long de l'épreuve et elle ne sera pas inquiété par la deuxième féminine bien trop loin...THIERRY se classera 12ème au scratch, après une très belle course.

 

Bravo à ces deux coureurs qui restent dans nos coeurs et que nous sommes ravis d'accueillir le temps d'un entraînement. A très bientôt, nous l'espérons...!!DSCN0436.JPG

Publié dans Résultats

Partager cet article

Repost 0

TRAIL DE L'ARGENTIERE : LES RESULTATS

Publié le par DOMI

Vous l'aurez compris, les résultats donnés hier soir n'étaient qu'approximatifs. Nous avons obtenu les résultats officiels du site de la course et voici les chiffres que nous vous communiquons désormais.

TRAIL DU TOUR DES LACS : 28.280kms - 2158m de dénivelé positif et 2177m de dénivelé négatif.....(au lieu de 1800m annoncés..!!!..) et 239 rentrants

18ème RICHARD M. 3h35'50 et 1er VH2

162ème ROSARIO 5h11'23

163ème CATHY 5h11'23

218ème YVONNE L. en 6h03'47

225ème CORINNE en 6h18'30

226ème CLAUDE G. en 6h18'30

Bravo à tous ces coureurs qui ont fait face vaillamment aux difficultés rencontrées sur ce trail très difficile.

Une pensée pour mon amie CATHY qui s'est brisée la cheville dans la vertigineuse descente hier alors qu'elle visait le podium dans sa catégorie. Amenée à l'hôpital de Briançon par hélicoptère elle vient de rentrer sur Aix ce lundi : elle me demande de remercier les filles du Lièvre et de la Tortue qui lui ont porté secours lors de son accident, ce que je m'empresse de faire par la présente....Merci les filles pour votre dévouement

les-coureurs-dans-la-montee.JPGdepart-des-filles-22-juil-12.JPG

baignade-recup-JPGdepart-richard-22.JPG

 

 

Publié dans Résultats

Partager cet article

Repost 0

L'ARGENTIERE - LES PHOTOS

Publié le par lelievreetlatortue

CATHY2

 

CATHY1-copie-1

coclayvCATHY4

CATHYCATHY3

montée

montée1

 

Pour vous resumez un peu ce qu'a été ce trail, j'ai eu l'impression de faire une longue séance de "MUR", la seule différence c'est que c'était des intervalles de 30 minutes au lieu de 1 minute !!!!!

mais c'était quand même SUPER !!

LE MUR

Publié dans Résultats

Partager cet article

Repost 0

TRAIL DE L'ARGENTIERE LA BESSEE

Publié le par DOMI

Ce dimanche 22 juillet 2012, certains d'entre nous avez rendez-vous dès 8h pour parcourir en pleine montagne le trail "Tour des Lacs" d'une distance 28kms avec un dénivelé de 1800m.

8 semaines de préparation avaient été nécessaires pour préparer nos coureurs à cette épreuve difficile avec une montée de 15kms en continu, l'arrivée aux lacs, puis une descente très raide et très technique de 8kms jusqu'à l'Argentière la Bessée, village situé à 10kms de BRIANÇON.

les-lievres-au-depart.JPG

A l'heure dite ROSARIO, CATHY, YVONNE, CLAUDE G. CORINNE et RICHARD M, se présentaient au départ avec 145 autres concurrents sur cette distance.

 

le-groupe-a-l-arrivee-22-juil.JPG

3h35 plus tard RICHARD passera la ligne d'arrivée en déclarant que la descente était "atroce". Il se classera 18ème de la course et 1er VH2 avec un podium à la clef.

arrivee-richard-22-juil.JPGarrivee-rosario-cathy-22-juil.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 5h10 de course, c'est CATHY et ROSARIO qui franchiront la ligne d'arrivée avec la même réflexion que RICHARD quelques minutes plus tôt.

arrivee-yvonne-22-juil-12.JPGles-jumelles-arrivee-22-juil.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Puis ce fut au tour d'YVONNE d'en terminer avec 6h au compteur et un grand sourire à l'arrivée, heureuse d'avoir pu profiter du panorama et de la beauté du paysage.

podium-richard-22-juil-12.JPGpassage-de-ligne-les-jumelles.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin les "jumelles" CORINNE et CLAUDE franchissaient la ligne une dizaine de minutes après YVONNE  sous un soleil éclatant...un peu trop peut être pour certains coureurs....contentes d'en terminer avec cette épreuve technique et une descente très fatiguante.

arrivee-yvonne-22-juil.JPGcathy-a-l-arrivee.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Bravo à nos coureurs qui ont porté très haut nos couleurs ce dimanche et qui ont été soutenus par RiCHARD P. et DOMI.

paysage-22-juillet.JPG

Publié dans Résultats

Partager cet article

Repost 0

BONS ANNIVERSAIRES : 22 JUILLET

Publié le par DOMI

Ils sont deux à fêter leur anniversaire en ce dimanche 22 juillet.....un garçon....une fille.......qui se font rares dans notre groupe d'entraînement depuis quelques mois.

 

Nous ne les oublions pas et nous profitons de cette occasion pour leur fêter un très bon anniversaire dans l'attente de recevoir de leurs nouvelles

 

BON ANNIVERSAIRE  à ERIC et MADDY et à très bientôt.

DSCN1208.JPGDSCN9829.JPG

Publié dans anniversaire

Partager cet article

Repost 0

J'AI MAL AU MOLLET...DE QUOI S'AGIT-IL ??

Publié le par DOMI

Les douleurs au mollet en courant peuvent relever de causes musculo-tendineuses ou vasculaires. Les circonstances d'apparition et les caractéristiques de la douleur orientent rapidement vers l'un ou l'autre des six différents symptômes :

 

1°/ LA CONTRACTURE

Elle se manifeste par une douleur progressive pendant la course et s'accroise lentement. La palpation trouve un durcissement localisé au niveau de la région douloureuse. Un automassage décontractant associé à quelques étirements permet souvent de repartir. Une autre technique consiste à effectuer une pression ferme avec le pouce en pleine zone douloureuse pendant une minute environ, avant de réaliser un massage et des étirements.

 

2°/ L'ELONGATION

C'est une déchirure à l'échelle microscopique des fibres musculaire. Elle se manifeste par une douleur subite au niveau du mollet sans perception de déchirure. Cependant, la douleur est suffisamment importante pour imposer l'arrêt de l'effort. Une échographie musculaire est généralement demandée et dans la majorité des cas , le mollet redevient normal ou ne montre qu'une légère désorganisation des fibres musculaire. La guérison est souvent obtenue en deux semaines en favorisant le repos musculaire par un simple bandage modérément serré.

DSCN0721.JPG

3°/ LA DECHIRURE MUSCULAIRE

Elle provoque une violente douleur avec une sensation de déchirure ou de lâchage. Elle s'accompagne de l'impossibilité de reprendre la course et souvent la marche elle-même devient problématique. Un hématome superficiel peut apparaitre dans les heures qui suivent. Une échographie est systématique. La guérison est obtenue en trois ou quatre semaines d'immobilisation par bandage. Une rééducation est nécessaire dès la 3ème semaine afin de diriger la cicatrisation et l'obtention d'une cicatrice la plus petite possible.

 

4°/LE CLAQUAGE :

Il survient très brutalement sur un démarrage avec la perception franche d'un claquement. Il entraîne une impotence totale. L'échographie et l'IRM confirment l'indication d'une réparation chirurgicale. La reprise très progressive de la course ne pourra être envisagée qu'après 3 à 4 MOIS !!DSCN0876.JPG

 

5°/ LE DECOLLEMENT MYO APONEVROTIQUE :

C'est la désolidarisation du muscle de son enveloppe. Elle survient comme l'élongation, mais cette situation est problèmatique car en dépit d'une guérison rapide (2 semaines), les douleurs réapparaissent souvent dès la reprise de la course, le muscle se redécollant lors de contractions puissantes. Le délai de cicatrisation complète est fonction de l'importance du décollement, entre 4 et 8 semaines.

 

6°/ LES DOULEURS D'ORIGINE VASCULAIRE

Elles peuvent avoir deux causes : l'artère poplitée piégée (tout le mollet est affecté) ou le syndrome des loges(une partie du mollet est affectée : la vitesse de course est en cause) : le diagnostic sera alors fait par un examen des artères (échodoppler artériel) en vue d'un traitement

Publié dans conseils

Partager cet article

Repost 0

BON ANNIVERSAIRE : 18 JUILLET

Publié le par DOMI

C'est au tour d'ANTOINETTE de fêter son anniversaire en cette belle journée du 18 juillet.

 

Nous lui souhaitons un bon anniversaire avec tout ce qu'elle désire et peut être un retour parmi nous pour courir dans nos collines très prochainement.

DSCN1113.JPG

Publié dans anniversaire

Partager cet article

Repost 0

BIENVENUE A LOUKA.....!!!

Publié le par DOMI

Ce matin, 17 JUILLET 2012 à 11h08 précises, le petit LOUKA ,  3.3 kg, a montré le bout de son nez près de 18 mois après son frère ILAN.

 

La Maman-AUDREY se porte bien...Le Papa-Karoly est aux Anges....Quant au Grand-Père-RICHARD, il est un peu fier....comme on dit en Provence

louka.jpg

 

Cette belle famille de sportifs s'agrandit donc avec un deuxième fils, sachant que le grand frère,lui, a déjà couru sa première compétition lors de la Nocturne de Puyricard le 30 juin dernier, alors âgé de 17 mois....

 

Il remportera sa première coupe pour récompenser l'athlète le plus jeune de l'épreuve...!!!

Ilan-en-course.jpg

 

Publié dans carnet rose

Partager cet article

Repost 0

LA COURSE DU CLUB : LES PHOTOS

Publié le par lelievreetlatortue

Publié dans Résultats

Partager cet article

Repost 0

COMMENT PROGRESSER EN COURANT........PLUS LONGTEMPS

Publié le par DOMI

Nous vous avons déjà indiqué comment progresser en courant....plus vite...Voici maintenant une nouvelle façon de progresser à rajouter à la précédente..

 

Vous êtes un coureur initié et possédez une certaine expérience. Vous avez donc un grand intérêt à développer votre endurance.

 

Pourquoi courir plus longtemps ?

 

* pour préparer une course d'une distance supérieure à ce que vous faites habituellement par exemple un marathon ou un trail

* pour ne pas connaître de baisse de régime en fin de course ou même pour certains à la fin d'un footing de plus d'une heure.

* pour augmenter votre niveau d'endurance, c'est à dire améliorer le fonctionnement de votre organisme à cette allure : votre sang transportera plus d'oxygène, vos muscles seront capables de capter plus facilement cet oxygène, l'utilisation de vos réserves énergétiques sera donc plus efficace.

* cette augmentation de votre capacité en endurance servira de socle pour tout type de préparation. Car, dans tous les cas, votre réussite sportive passera par la capacité de votre organisme à apporter en quantité suffisante au muscle du carburant (fourni par l'alimentation) et de l'oxygène pour qu'il fonctionne de façon optimale.

 

Comment y arriver ?

 

* en réévaluant l'intensité de vos sorties en endurance. Au lieu de courir l'intégralité de vos sorties en endurance à 75% de votre VMA, vous débuterez vos séances à 75% (endurance fondamentale) pour monter progressivement à 80%.

En pratique pour une heure de footing vous courrez 10' à 75% de votre VMA puis 40' à 80% puis finir à75%. Vos années d'expérience et d'entraînement vous permettront d'adopter sans risque cette nouvelle allure de footing.

 

* en augmentant progressivement la durée de votre sortie la plus longue. En pratique : prolongez la jusqu'à atteindre 1h40 mais toujours avec une phase à 75% et une phase à 80%

 

Vous êtes un coureur expert et vous cherchez à développer toutes vos aptitudes pour être encore plus performant. Or si courir plus vite est important, développer son niveau d'endurance est également un facteur de performance.

 

Pourquoi courir plus longtemps ?

 

En développant votre niveau d'endurance vous renforcerez les fondations sur lesquelles s'appuiera tout votre entraînement de l'année. Au niveau de votre organisme cela se traduira par :

 

* des fibres musculaires plus endurantes et donc capables de se contracter efficacement même après plusieurs dizaines de minutes d'effort

* un meilleur transport de l'oxygène vers les muscles

* une utilisation plus efficace des réserves énergétiques et notamment des réserves de lipides (le carburant prépondérant pour les efforts longs)

* une meilleure aptitude à rester concentré longtemps sur un effort, car c'est bien notre cerveau qui dirige et régule le fonctionnement de notre organisme à l'effort.

 

Comment y arriver ?

 

* En jouant sur la durée des sorties en endurance mais également sur leur intensité.

En pratique : vous courrez vos footings en endurance en partie à 80% de votre VMA et non plus intégralement à75%. La sortie longue du week end à 75% de VMA comportera des séquences de 6 à 10' à 85% c'est à dire au seuil (intensité provoquant un essoufflement marqué). Par exemple  : 1h30 en endurance dont 2 phases de 8mn courues à 85% avec une récupération de 2mn en endurance.

 

ATTENTION :

* courir plus longtemps, ce n'est pas augmenter la durée de TOUTES VOS SORTIES

* pensez à varier les terrains et le profil de vos parcours pour vos sorties longues

 

Publié dans conseils

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>