BIEN RECUPERER POUR PROGRESSER

Publié le par DOMI

Certains coureurs pensent qu'il suffit de courir plus vite ou plus longtemps pour progresser...En fait cela est beaucoup plus compliqué car la progression est une alternance de course mais aussi de récupération.

 

Nous avons tous bien compris qu'il est important de réduire notre entraînement à l'approche de la compétition...de la même manière c'est la récupération qui induit la progression car elle permet d'assimiler le travail accomplit, de le "digérer" et de devenir plus fort pour la suite du programme.

 

Lorsque l'on s'entraîne sur de la fatigue, il est évident que l'on ne  pourra pas réaliser une séance de VMA à 100% et si l'on ne court pas à 100% de ses possibilités lors de ces séances, on limite nous-même notre marge de progression. C'est l'une des raisons pour laquelle on ne fait jamais deux séances de qualité deux jours d'affilé et que l'on espace justement ces séances pour que l'organisme récupére mais surtout assimile le travail fourni.

 

En résumé : il ne faut jamais oublier que la récupératioon  fait partie intégrale de l'entraînement et que c'est une composante essentielle de notre progression.

DSCN9811.JPG

 

Qu'est-ce que la surcompensation ? C'est un principe essentiel de l'entraînement qui permet de stresser l'organisme pour le fatiguer avant de lui laisser le temps de récupérer pour tirer la quintessence d'un nouveau palier de progression.

 

Sans ce repos, on ne peut pas retirer les bienfaits des séances d'entraînement. Il est important de passer des paliers successifs permettant ce phénomène de surcompensation. Une bonne séance est faite d'alternance d'efforts et de portions de récupération.

 

De même dans la semaine on alterne les séances dures de fractionné avec des footings tranquilles (ou footings tampons), et des journées de repos.

 

Par ailleurs, même si vous avez pris du retard à cause de facteurs extérieurs à votre entraînement, ne cherchez jamais à rattraper le temps perdu en accumulant les séances les unes après les autres. Vous irez droit à la blessure, au surentraînement, à un état de fatigue anormal ou bien au mieux à une erreur de planification inversant votre processus de progression.

 

En conclusion si vous voulez progresser....n'oubliez pas de récupérer.....!!

Publié dans conseils

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
En effet l'alternance dans les rythmes c'est important....en ce qui me concerne je crois que je récupère trop souvent pour progresser non ????!!!!
Répondre